Le jeudi des conférences

Découvrir ou redécouvrir trois auteur·es de Suisse romande sous la forme de conférences-lectures théâtralisées, à la fois pétillantes et captivantes.

Par Anne-Lise Delacrétaz, maître d’enseignement et de recherche à l’Université de Lausanne, et Catherine Kunz, comédienne diplômée du Conservatoire d’art dramatique de Lausanne.

entrée: 15.– tarif unique

Monique Saint-Hélier (1895-1955)

Jeudi 30 avril à 20h

«Au fond… qu’est-ce qui ressemble plus à un cimetière qu’un grand bal?… Ce ne sont pas les vivants qui dansent, mon cher, ce sont les morts qui sont en nous.»

Dans «Bois-Mort» (1934), «Le Cavalier de paille» (1936), «Le Martin-Pêcheur» (1953) et «L’Arrosoir rouge» (1955), Monique Saint-Hélier multiplie les points de vue et les perspectives pour construire progressivement une chronique familiale inspirée des années et des lieux de sa jeunesse chaux-de-fonnière.

Monique Saint-Hélier, Berne, 1926 (collection particulière)
Monique Saint-Hélier, Berne, 1926 (collection particulière)